Les fondamentaux de l'entretien d'embauche : ce que vous devez absolument savoir

Comme toutes les disciplines, l'entretien d'embauche requiert quelques connaissances de base, incontournables et utiles. Cette page vous présente, simplement, les fondamentaux de l'entretien d'embauche.

La ponctualité

Un lieu commun. La ponctualité, évident non ? Figurez-vous que 25% des candidats que je reçois en entretien d'embauche arrivent en retard. Je vous laisse aisément deviner quel a priori je peux me faire de ces gens.

La ville impose ses contraintes, les transports en commun aussi, et chacun a une bonne raison d'être en retard : ce n'est pas mon problème. L'entretien d'embauche est votre première occasion concrète de montrer votre rigueur et votre ponctualité : ne la manquez pas. Si vous voyez que vous allez être en retard, prévenez impérativement, le plus tôt possible, la personne qui vous reçois par téléphone avant votre arrivée, et excusez-vous auprès d'elle en arrivant, en évoquant un problème de transport sans vous étendre des heures sur la situation.

La veille de votre entretien, renseignez-vous sur les grèves éventuelles annoncées, faites le plein d'essence en cas de besoin et levez-vous de bonne heure. L'idéal est d'arriver entre 5 et 10 minutes avant l'heure du rendez-vous : vous présenter une heure en avance ne donnera pas de vous une image plus sérieuse.

La première impression est unique…

Vous n'aurez qu'une occasion de donner une bonne première impression, c'est pourquoi beaucoup de choses se jouent durant les toutes premières minutes de l'entretien. Il faut bien être conscient que le recruteur va beaucoup vous observer et être particulièrement attentif à votre comportement durant ces premières minutes : un homme averti en vaut deux, maintenant que vous le savez, jouez-en !

Soignez le premier contact ! Saluez votre interlocuteur d'une poignée de main franche tout en le regardant directement dans les yeux et en souriant. N'en rajoutez pas, soyez vous-même, soyez positif. Avant de prendre la parole pour la première fois, respirez à fond et n'hésitez pas (quitte à réciter une ou deux phrases préparées).

La tenue vestimentaire

Bien entendu, une tenue vestimentaire correcte est requise pour vous présenter à l'entretien. Ne vous pointez pas en tennis ou pire, en tongs (oui, cela arrive...). Enfin, sachez adapter votre tenue à l'occasion : on ne s'habille pas de la même manière selon que l'on candidate dans un cabinet d'expertise en assurance ou dans une start-up en infographie... Pour cela, voyez l'article Les apparences sont importantes !

Un entretien d'embauche ne s'improvise pas (ou pas complètement...)

Soyons clairs : les candidat qui arrivent et récitent un texte appris par coeur en bafouillant ne sont jamais convaincants. Ceux qui arrivent les mains dans les poches, l'air suffisant et croyant que tout s'improvisent ne le sont généralement pas plus.

Il n'est pas question d'apprendre pas coeur un textes. Certains candidats aiment à s'enregistrer ou à répéter devant un miroir, pour prende conscience de leurs défauts : c'est une très bonne idée. Si vous n'êtes pas friand de ce genre de mise en scène, celà ne vous empêche pas de vous poser une demi-journée pour réfléchir à l'articulation de votre présentation : vous devez faire preuve de maîtrise et prévoir tout ce qi peut être prévu. On vous demandera de vous présenter, de présenter votre parcours : sachez à l'avance quelle stratégie vous allez adopter (d'abord je parlerai de ça, puis de ça, je n'oublierai pas de mentionner ça, etc.).

La récitation ne plaît pas aux recruteurs, mais la maîtrise et la préparation si. Il y aura beaucoup d'imprévus dans l'entretien, qui tous seront de nature à vous destabiliser (chaleur dans la pièce, questions « pièges » du recruteur, etc.), donc ne prenez pas le risque de ne pas prévoir tout ce qui est prévisible : votre présentation doit être affûtée, et vous devez préparer des réponses aux questions types.